Club XXIe Siècle

Nous devons tous être responsables

Publié le 29 avril 2017

Les électeurs ont porté Marine le Pen au second tour de l’élection présidentielle. Le choc est d’autant plus violent que la responsabilité de la classe politique est immense : incapable d’offrir une vision d’un monde juste et équilibré, elle a laissé prospérer une démagogie populiste et raciste. Il est maintenant temps d’agir, car si le vote républicain autour d’Emmanuel Macron nous permettra encore de sauver la démocratie, cela pourrait bien être la dernière fois.

Pour Marine Le Pen, la fermeture des frontières et le rejet d’une France inclusive, sous couvert de préférence nationale, permettraient aux Français de retrouver un « Âge d’Or ». La diversité et la tolérance sont les cibles à abattre dans cette vision étriquée et totalement illusoire. Or ces valeurs font la fierté de la France, elles nourrissent son rayonnement mondial, politique, économique et moral.

Les gouvernements successifs, depuis plus de vingt ans, n’ont pas su relever les défis qui se sont imposés à la République. Territoires en déshérence, affaiblissement des services publics, chômage massif, sentiment de relégation dans les quartiers défavorisés et ruraux. La fonction même de politique se trouve honnie. A quoi bon accorder sa confiance aux institutions et aux règles du jeu démocratique lorsque le désarroi des citoyens est laissé sans réponse et les promesses d’égalité non tenues ?

C’est toute la rhétorique de l’extrémisme. Pourtant, l’élection de Marine Le Pen aggraverait la fracture entre une France qui vivrait une mondialisation heureuse et une autre qui n’en subirait que les dommages.

L’heure est grave. C’est celle du devoir citoyen. Nous appelons à élire Emmanuel Macron, dernier rempart au renfermement et à la haine. Nous appelons tous les Français à faire preuve de la même responsabilité. Ce n’est pas dans le rejet de l’autre et dans la rancœur que la France prospère et lumineuse se retrouvera. La France s’est nourrie des sacrifices et des talents de tous ses citoyens. Le devoir du prochain président, après avoir défait la candidate du Front national, sera de rendre la France à nouveau fière de sa diversité.

Les membres du Bureau du Club XXIe Siècle

89e94853-1450-4269-a631-dc3211a3b4b8

Club XXIe Siècle,
Nous devons tous être responsables