Club XXIe Siècle

Diversité dans les médias : la télévision de 2019, toujours monochrome…

Publié le 29 janvier 2019

« Médias et diversité : encore un effort ! » c’est le titre d’un article du Monde de ce début d’année qui fait le triste constat que les préjugés et les réflexes de classes restent la règle dans les médias en France.

À l’évidence, notre télévision a du mal à se faire le miroir de la réalité sociologique du pays. Les minorités que l’on dit visibles sont paradoxalement totalement invisibles dans nos médias. Pire encore, la télévision, par sa programmation et les journalistes et experts qu’elle met en avant, se fait le reflet des inégalités et des préjugés qui sévissent dans notre société.

Dans son baromètre annuel de la diversité, le Conseil Supérieur de l’Audiovisuel fait état de la surreprésentation des personnes « perçues comme blanches », 83 % des personnes indexées. Ce constat était le même les années précédentes.

En décembre 2017, lors du lancement par le Club d’un guide pour les médias, d’experts et expertes, qui se voulait à l’image de notre société, Françoise Nyssen, alors ministre de la Culture affirmait « En assurant une meilleure représentation de la diversité qui fait notre société, les médias ont le pouvoir de changer les regards et de faire évoluer les mentalités dans les autres secteurs. Ils peuvent encore progresser en ce sens. ».

Mais les journalistes sont eux-mêmes victimes des représentations qu’ils transmettent, ils s’efforcent d’être au plus près des perceptions du plus grand nombre et entretiennent l’endogamie du milieu qui coopte avant tout les membres d’un petit cercle d’experts, hommes, blancs, d’environ 50 ans, invités sur les plateaux.

Les récents passages médiatiques des membres ou experts du Club ont donné à voir un autre visage de la diversité et ont mis en lumière des parcours de réussite. Cela ne suffira pas à influer sur l’identité des invités des plateaux, loin s’en faut.

Alors restons mobilisés et travaillons à de nouvelles actions pour que les médias soient réellement à l’image de notre société.

 

Fatiha Gas, vice-présidente du Club XXIe Siècle

Club XXIe Siècle,
Diversité dans les médias : la télévision de 2019, toujours monochrome…